Page couverture d'un guide du constructeur des année 1912 et croquis de l'époque

L’ABC de l’architecture

Date: 12 avril 2017

Auteur(e): Benoît Lalonde

Catégorie(s):

Dans la catégorie des trouvailles de grenier, j’ai dépoussiéré un vieux livre ayant appartenu à mon arrière-grand-père, Aristide Beaugrand-Champagne, qui était architecte.

Ce guide du constructeur a été édité à Paris en 1912 et semble être vraisemblablement un ancêtre des contrats et des devis qui était utilisé par les architectes de l’époque. Cet album de 63 modèles de cottages et constructions rurales contient 93 planches dont les plans, façades et coupes sont destinés à la construction. C’est comme acheter un plan chez Dessins Drummond, avec un contrat CCDC et un devis de performance.

Fait encore plus étonnant, ce recueil constitue la deuxième série, la première ayant été épuisée.

On y trouve en préface un texte sur le droit rural, les servitudes et les services fonciers et on y traite également des responsabilités des architectes et des entrepreneurs.

Je vous présente succinctement quelques projets, mais ceux qui le voudront pourront consulter cet ouvrage à mon bureau à l’heure du dîner…

Projet 1 : une villa au bord de la mer de 70 m2 (753 pi2), au prix approximatif de 12 950 francs (donc environ 2590 $ canadiens). Nous pouvons donc constater qu’une villa coûtait à l’époque approximativement 3,44 $ le pi2. À ce prix, tu avais une construction en pierre massive.

Il est quand même impressionnant de voir ce qu’était l’architecture à cette époque. Je crois même avoir trouvé des relations entre l’architecture d’une petite villa et la maison que mon arrière-grand-père s’était fait construire sur la rue Bloomfield à Montréal (voir la photo).

Projet 58 : une étable mixte. Fait inusité, à l’époque les étables étaient mixtes, mais les bœufs étaient séparés des vaches. Je ne sais pas ce qui a motivé l’architecte à faire les choses ainsi…

Les maisons jumelées existaient déjà à l’époque, et les maisons les plus luxueuses avaient un W.-C., sans lavabo.

 

Une école fait également partie du recueil; Patric voudra sûrement y jeter un coup d’œil… Le programme est fait pour 36 élèves. Un W.-C. disponible avec lavabo. Dans la cour, cinq W.-C. sans lavabo sont disponibles.

Croquis d'une villa et comparaison avec la maison d'Aristide Beaugrand Champagne