Esquisse pour le projet d'agrandissement de l'École St-Édouard

TLA sur le territoire de la CSDGS

Date: 12 avril 2017

Auteur(e): Patric Sabourin

Catégorie(s):

À l’orée du long congé des fêtes de l’année 2016, je recevais une nouvelle très stimulante. Le directeur du service des ressources matérielles de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), M. Frédéric Grandioux, m’informait que TLA Architectes était retenue dans le cadre d’un appel d’offres public pour le projet d’agrandissement de l’école primaire de Saint-Édouard.

Une petite école de village comme on peut en voir partout à travers le paysage québécois devenait le nouveau défi de l’équipe TLA. Le projet consiste à agrandir le bâtiment existant tout en le remaniant profondément, ce qui implique une grande restructuration de ce bâtiment qui date des années 1950. En plus d’implanter quatre classes régulières dans l’ancien plateau sportif, il fallait revoir le secteur administratif afin de mieux adapter sa fonctionnalité et d’y aménager un secteur consacré au préscolaire. La nouvelle structure offrira des installations sportives et culturelles plus modernes et plus pratiques non seulement aux élèves et aux enseignants, mais également à toute la communauté. De ce fait, l’approche pavillonnaire permet à la fois une optimisation des espaces existants et un enrichissement de la vision communautaire. En plus de répondre au programme technique du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), l’objectif des concepteurs était de créer un environnement stimulant pour les enfants et de faire en sorte que le nouveau pôle devienne un point identitaire fort pour la municipalité.

Le nouveau pavillon abritera principalement un gymnase simple et ses services attenants, une salle polyvalente et une bibliothèque. Cette nouvelle entité revendique avec dynamisme sa vocation à devenir un foyer d’activités publiques et communautaires.

L’implantation du bâtiment se fait en pure symbiose avec le site, respectant à la fois les exigences municipales et récréatives et les préoccupations de l’établissement d’enseignement.

La structure et les matériaux proposés dans ce projet sont durables et efficaces. Avec les récentes exigences du MEES et de la CSDGS en matière d’usage du bois, une structure hybride fera un usage partiel de cette matière noble de façon à faire ressortir tant la qualité structurale que visuelle.

En plus de doter l’école Saint-Édouard d’une infrastructure sportive et culturelle importante, il est stimulant de contribuer à l’élargissement des ressources de toute une communauté.

Proposition d'un plan de masse pour le projet d'agrandissement de l'École St-Édouard